Câble HDMI : vous voulez plus de détails sur ce câble?

AccueilHigh techCâble HDMI : vous voulez plus de détails sur ce câble?

Un câble High Définition Multimédia Interface ou HDMI varient entre 10 m ou non est très facile a le distingué en le comparant avec d’autre câbles en regardant simplement son embout ,vous allez trouver 19 boucles .

Le seule avantage de ce câble c’est qu’il peut réunir : 5 câbles vidéo et 8 câbles audio, c’est le seule avantage mais cela est important pour les gens qui ne connaissent pas trop dans le domaine de l’électricité donc cela est pratique pour eux et leur assure la sécurité .

Plus sur ce câble

Si vous déménagé récemment et vous découvrez une série d’accrochement de câbles de plusieurs couleurs et vous ne savez pas d’où sa vient et d’où ils sort ,on vous propose d’utiliser le câble HDMI pour une raison simple ,c’est d’organiser vos câbles en toute sécurité et propreté car les caractéristiques de ce câbles sont : la longueur et le contenu du câble.

Avoir des connaissances sur le format HDMI

Un petit connecteur à 19 broches est utilisé pour la connexion HDMI. Le connecteur typique de type A est illustré ici. Les cordons sont toujours mâles/mâles. Afin de maintenir la bande passante élevée, leur longueur est limitée à environ 15 mètres ce qui vous permettra de le faire passer partout dans votre maison en passant par les angles et en haut des portes pour avoir une bonne finition de décorer et d’organisation. Des répéteurs actifs, des amplificateurs de signal, des liaisons utilisant des câbles HDMI en fibre optique et des câbles réseau avec convertisseurs HDMI/Ethernet peuvent tous être utilisés pour dépasser cette distance.

Tous les signaux numériques peuvent désormais être transférés via un seul câble grâce à la technologie HDMI, qui remplace la péritel. Les contrôleurs (entrée et sortie) peuvent décoder divers signaux utiles pour faciliter l’utilisation des appareils, notamment les signaux de la télécommande et le signal OSD (affichage à l’écran des paramètres sur le téléviseur).

La fonction CEC (Consumer Electronic Control) permet la communication entre divers éléments reliés par HDMI. Par conséquent, lorsque le lecteur Blu-ray est allumé, le téléviseur l’est également et l’image est formatée de manière appropriée. L’amplificateur de cinéma maison est également allumé avec la source appropriée.

Spécifications de la connexion HDMI

Les fonctions suivantes des signaux audio, vidéo et de contrôle sont prises en charge par la liaison HDMI :

Vidéo

  • Codage pour RGB 4:4:4,
  • YCbCr 4:2:2 et 4:4:4,
  • flux entre 25 et 600 MHz
  • Encodage compatible avec DVI,
  • supporte et transmet le HDCP (High Definition Content Protection).
  • synchro distincte

formats vidéo courants pris en charge :

  • 640 x 480p – 60 Hz,
  • 1280 x 720p – 60 Hz,
  • 1920 x 1080i – 60 Hz,
  • 720 x 480p – 60 Hz,
  • 720 (1440) x 480i – 60 Hz,
  • 1280 x 720p – 50 Hz,
  • 1920 x 1080i – 50 Hz,
  • 720 x 576p – 50 Hz,
  • 720 (1440) x 576i – 50 Hz.
  • HD 1920 x 1080p,
  • UHD 4K 3840 x 2160,
  • UHD 8K 7680 x 4320.

Audio

codé de 1 à 32 canaux en :

  • 32 kHz,
  • 44,1 kHz,
  • 48 kHz,
  • 88,2 kHz,
  • 176,4 kHz,
  • 192 kHz.

Pour profiter des pistes audio Dolby True HD et DTS HD Master Audio 7.1 sur les disques Blu-ray ainsi que des pistes audio immersives Dolby Atmos et DTS:X, la connectivité HDMI est nécessaire.

Commandes

  • Signaux de contrôle, d’identification, d’OSD et de télécommande transmis dans les deux sens.
  • Les copies de contenu numérique sont protégées (HDCP).

Pourquoi choisir le HDMI ?

En un mot, la liaison HDMI est la plus récente et la plus efficace. Elle est actuellement disponible sur la majorité des appareils, y compris les plus abordables, grâce au soutien des grands fabricants d’équipements audiovisuels.

Ses avantages sont les suivants :

  • Liaison entièrement numérique : aucune conversion ni compression. Les signaux audio et vidéo sont envoyés de la source au dernier composant de votre système sans aucune modification.
  • Compatible avec les meilleurs standards audio et vidéo haute définition (jusqu’à 32 canaux audio, échantillonnage potentiel jusqu’à 1,536 MHz, vidéo HD 1080p, 4K et 8K),
  • support de l’espace couleur YUV,
  • Un seul câble permet de tout connecter (audio, vidéo et données de contrôle).
  • commutation automatique de la source du téléviseur ou du projecteur,
  • des fonctions qui attribuent tous les paramètres d’écoute ou d’enregistrement d’une seule touche,
  • câble de taille réduite, plus facile à dissimuler,
  • L’absence de conversion se traduit par une meilleure qualité vidéo et audio que l’analogique. L’écran et le support sont tous deux numériques, alors pourquoi passer par le processus de conversion ?

Quels sont les gadgets pris en compte?

La connexion HDMI s’applique surtout aux équipements de home-cinéma pour bénéficier des possibilités de la haute définition :

  • Les lecteurs Blu-ray en HD et 4K,
  • enregistreurs de DVD,
  • décodeurs numériques pour le satellite et le câble,
  • téléviseurs OLED, téléviseurs LCD LED, téléviseurs QLED, projecteurs HD, projecteurs 4K,
  • cartes vidéo pour PC-HC,
  • amplificateurs WiFi/Bluetooth et certains amplificateurs home cinéma,
  • appareils photo et caméscopes 4K et haute définition.

La protection contre la copie HDCP est à éviter !

Tous les appareils dotés d’une entrée ou d’une sortie HDMI, y compris les lecteurs Blu-ray/4K, les lecteurs de réseaux AV, les amplificateurs de cinéma à domicile, les PC, les téléviseurs, les vidéoprojecteurs, les moniteurs PC, etc. intègrent la norme de protection contre la copie de contenu numérique (HDCP). Les itérations les plus récentes de cette norme sont le HDCP 2.2, qui a fait ses débuts avec le HDMI 2.0 et est fortement associé à l’ultra haute définition 4K, et le HDCP 2.3, qui est rétrocompatible avec le HDCP 2.2 et est destiné à protéger le contenu 8K sur les lignes HDMI 2.1.

Les appareils et les câbles HDMI qui les relient doivent tous deux être conformes à la norme HDCP 2.2 pour que vous puissiez profiter de la 4K sur HDMI. S’ils ne le sont pas, vous ne pourrez rien voir.

Des boîtiers électroniques peuvent s’interposer entre la source et le diffuseur pour contourner la protection HDCP et diffuser une image numérique vers un appareil incompatible avec le HDCP ou qui utilise une version différente de la norme HDCP de la source.

Informations sur les normes

10,2 Gbps de bande passante sont disponibles sur une liaison HDMI Type A jusqu’à HDMI 1.4. La largeur de bande de 18 Gbps de la norme HDMI 2.0 permet la diffusion de flux 4K jusqu’à 60 images par seconde. Les flux 4K et 8K peuvent tous deux être envoyés en utilisant le protocole HDMI 2.1 jusqu’à 48 Gbps et 120 et 60 images par seconde, respectivement.

Aussi :  Combien débourser pour un boîtier additionnel essence ?
Aussi :  Meilleure clé bluetooth : elle sert à quoi ?

2.1 Minimum

8K60 et 4K120 ne sont que deux exemples des résolutions vidéo et des fréquences d’images plus élevées prises en charge par HDMI 2.1. Le HDR dynamique est également pris en charge, avec une bande passante maximale de 48 Gbps, soit un peu plus de 2,5 fois ce que le HDMI 2.0 peut gérer. Bien entendu, la norme HDMI 2.1 est rétrocompatible avec les normes de ses prédécesseurs.

  • Prise en charge de fréquences d’images et de résolutions vidéo plus élevées, telles que 8K 60 Hz et 4K 120 Hz, pour des scènes d’action rapide plus détaillées et plus fluides.
  • Chaque image vidéo est affichée avec des niveaux parfaits de profondeur, de détails, de luminosité, de contraste et de gammes de couleurs étendues grâce à la compatibilité dynamique des images HDR (High Dynamic Range). Il est possible de contrôler le contenu scène par scène ou même image par image, comme le font les technologies Dolby Vision et HDR10+.
  • Les câbles certifiés 48G fournissent des données HDMI 2.1 non compressées, y compris la vidéo 8K avec codage HDR, et prennent en charge une bande passante allant jusqu’à 48 Gbit/sec. Ces câbles peuvent être utilisés avec les appareils HDMI actuels et sont rétrocompatibles avec les itérations antérieures du protocole HDMI.
  • La norme eARC permet des fonctions de contrôle audio avancées, telles que l’autodétection des appareils, et prend en charge les formats audio les plus pointus, notamment l’audio par objet (Dolby Atmos et DTS:X).
  • Grâce à sa fréquence de rafraîchissement variable, le mode VRR Game permet une expérience de jeu plus fluide et plus détaillée en affichant l’image dès que le moteur graphique 3D a fini de la traiter. Le lag, les saccades et le déchirement des images sont également réduits ou complètement éliminés.
  • La fonction ALLM (Auto Low Latency Mode) permet à la source (console de jeu vidéo ou carte graphique PC) de se convertir automatiquement en un mode optimal de faible latence (décalage d’entrée), généralement le mode jeu, sur le téléviseur.

Norme 2.0

La principale innovation de la norme HDMI 2.0 est une forte augmentation de la bande passante : de 10,2 Gbit/sec à 18 Gbit/sec, elle a presque doublé. L’objectif est de permettre l’envoi d’un flux vidéo 4K (4096 x 2160 pixels, ou 2160p) à une fréquence de 60 images par seconde, contre 24 avec la norme HDMI 1.4.

De plus, la norme HDMI 2.0 prend en charge la transmission simultanée de 32 canaux audio à une fréquence d’échantillonnage maximale de 1,536 MHz. La prise en charge du format d’image 21:9 et les nouvelles extensions CEC pour le contrôle des appareils en chaîne ont été incluses.

1.4 minimum

La norme HDMI 1.4 améliore les normes des générations précédentes en ajoutant la prise en charge des flux vidéo 3D, du retour audio (ARC) et d’une connexion Ethernet en particulier. La capacité d’un appareil à se connecter via HDMI 1.4 ne garantit pas que toutes ces technologies seront utilisées. En fait, seule la prise en charge de la 3D est obligatoire ; tout le reste est facultatif.

Le canal de retour audio (ARC) vous permet de transporter le son de la prise HDMI ARC d’un téléviseur à la prise HDMI ARC d’un amplificateur compatible. L’utilisation d’un câble S/PDIF n’est donc plus nécessaire.

Par exemple, un appareil connecté à un boîtier via son port RJ45 peut étendre le réseau filaire à travers le connecteur HDMI grâce au canal Ethernet. Grâce à cette flexibilité, d’autres connexions Ethernet ne seront pas nécessaires pour connecter à Internet d’autres équipements liés à l’installation (téléviseur, lecteur BR, amplificateur, disque dur multimédia, etc.)

Jusqu’à 3840 x 2160 pixels à 24 images par seconde, soit quatre fois la résolution de 1920 x 1080, sont pris en charge par la spécification HDMI 1.4 (norme UHD 4K). Pour une reproduction des couleurs encore plus riche et plus réaliste, l’espace colorimétrique est étendu avec la prise en charge de sYCC601, Adobe RGB et Adobe YCC601.

  • Haute définition (UHD)

Jusqu’à 3840 x 2160 pixels à 24 Hz et une résolution jusqu’à quatre fois supérieure à 1920 x 1080p sont pris en charge par HDMI 1.4.

  • Espace colorimétrique supplémentaire

Pour une reproduction des couleurs encore plus riche et plus réaliste, les normes sYCC601, Adobe RGB et Adobe YCC601 sont prises en charge.

  • Nouvelle connexion HDMI minuscule

La moitié de la taille du minuscule connecteur HDMI, adapté aux appareils 1080p en déplacement,

  • Système de connectivité pour véhicules

Il s’agit de directives sur la manière dont le contenu haute définition doit être distribué à l’intérieur d’une voiture, en tenant compte de certaines restrictions telles que la chaleur de l’habitacle (d’une voiture stationnée au soleil), les vibrations, le bruit de la route, etc.

Caractéristiques du canal Ethernet HDMI

permet le transport de grandes quantités de données à des vitesses rapides (jusqu’à 100 Mbps) entre divers appareils compatibles. En réalité, cela permet à un lecteur Blu-ray compatible HDMI 1.4 connecté à Internet de partager son accès au réseau avec le téléviseur compatible auquel il est relié par une connexion HDMI 1.4.

Canal de retour audio (ARC)

Cette spécification facilite la connexion d’un amplificateur audio-vidéo à un téléviseur car vous pouvez transférer à la fois l’image de l’amplificateur vers le téléviseur (pour la lecture de Blu-ray, par exemple) et le son du téléviseur vers l’amplificateur à l’aide d’un seul câble HDMI (pas besoin d’un câble audio numérique supplémentaire entre l’écran plat et l’amplificateur),

la possibilité de travailler avec des écrans 3D

une haute qualité (vidéo double flux en résolution 1080p).

normes 1.3b et 1.3c

Ces mises à jour des normes n’affectent que la conformité ; elles n’ont aucun impact fonctionnel.

Norme 1.3

la possibilité d’utiliser un petit connecteur (type C) avec les futurs appareils mobiles pour utiliser le HDMI,

  • nouveaux formats audio HD pris en charge : DTS HD,
  • L’outil « lip-sync » synchronise automatiquement le son et le visuel,
  • la possibilité de codage des couleurs en utilisant 48 bits au maximum pour les trois teintes (au lieu de 24 bits),
  • la création de deux catégories de câble
  • Catégorie 1 : 1080i à sa plus haute résolution (la même que l’itération précédente), ce qui se traduit par une fréquence maximale des pixels de 75 MHz,
  • Catégorie 2 : 1080p avec une plus grande fidélité des couleurs (jusqu’à 48 bits) et une fréquence de pixel plus élevée (340 MHz) ;

Règlement 1.2a

  • un connecteur « plus ferme » avec les mêmes formes et brochages est introduit.

1.2 Norme

  • assistance avec l’audio SACD.

Tolérance 1.1

  • assistance pour l’audio DVD-AUDIO (PCM 192 kHz/24 bits/2 canaux, PCM 96/24 bits/8 canaux),
  • assistance pour 1080p (non requis).

Version 1.0

  • Les spécifications vidéo pour la version initiale sont 480i/p, 576i/p, 720p, et 1080i.
  • Audio : PCM 96/24 2 canaux, Dolby Digital, DD EX, DTS, DTS ES et DTS 96/24.
  • Le connecteur HDMI de type A le plus populaire, qui a des dimensions standard, est utilisé dans les applications de home cinéma.